Repetto : à la conquête des Etats-Unis

Repetto, célèbre enseigne française, a décidé de conquérir le continent américain, en inaugurant sa première boutique new-yorkaise dans le courant de l’été 2015.

Le magasin ouvrira ses portes cet été en plein coeur de Manatthan, sur West Broadway, lieu de prédilection des grandes enseignes du luxe. Comme l’affirme le directeur commercial de Repetto, ce point de vente new-yorkais s’inscrira comme “la rampe de lancement de Repetto sur le marché américain” . Ainsi, il devra offrir à ses clients des prestations exceptionnelles.

La maison française s’est lancé le pari audacieux de promouvoir le savoir-faire de l’hexagone en matière de luxe à l’international. Alliant de nombreuses créations de l’enseigne dédiées à la danse, du pret-a-porter ou encore des souliers et accessoires, le magasin de 150m2 compte bien faire rayonner la France à l’étranger !

repetto

 

 

 

Publicités

La renaissance de « Health Goth » et « Normcore »

Ces deux tendances crée par Shayne Oliver et Nasir Mazhar sont nées sur internet. Elles ont pour but de réinventer le prêt à porter féminin afin que celles-ci se sentent plus libres.  En effet, c’est une renaissance « bohème » pour certaines actrices qui reprennent les modes des années 60 et 70 tels que le rock, hippie etc…. mais cela permettra à ses grandes actrices mondialement connus de se lâcher sur le renouveaux féminin grâce à ses deux tendances.

Voici ci-dessous les tendances qui donneront le ton pour l’année à venir :

 

Zinédine Zidane, nouvelle égérie de Mango Man

Le nouveau visage de la collection homme Printemps-Eté 2015 de Mango a été dévoilé… et ce n’est d’autre que le grand Zinédine Zidane! Coup franc ou carton rouge pour cette stratégie marketing de la marque espagnole ?

zidane

 

Après avoir été champion du monde, champion d’Europe et entraineur, Zinédine Zidane se lance à présent dans le mannequinat. Un choix que le célèbre footballer ne se cache pas de défendre et prôner : « Je vis en Espagne depuis longtemps, donc je connais bien Mango. Lorsqu’on m’a proposé de devenir l’image de cette collection Homme, j’ai accepté car j’aime l’idée que chacun puisse être à la mode sans transiger sur la qualité.  »

Zizou deviendrait-il notre Beckham à la française ?

A l’inverse de son confrère, qui a de nouveau accepter de poser en sous-vêtements dans la prochaine campagne d’H&M, Zidane est reconnu pour sa sobriété et son élégance. Mais sommes-nous réellement à l’abri d’un Zizou en sous-vêtements placardé dans toutes les affiches de métro d’ici 2020?

 

 

 

 

 

Les marques récentes inventent leur storytelling

Pour se hisser aux côtés des plus célèbres, les nouvelles griffes utilisent des ficelles bien brodées. Guccio Gucci, le fondateur de la marque qui porte toujours son nom, avait une méthode bien à lui pour faire parler de ces sacs. Il se présentait comme un descendant des selliers des Médicis alors qu’il n’était qu’un simple fils d’artisan. Il affublait même certains modèles de fausses armoiries représentant un chevalier sans arme. Une façon pour cet ancien serveur de donner à sa griffe un supplément de noblesse.

Arthur De Soultrait Fondateur de VICOMTE A.

Pour appâter leurs clients, d’autres marques comme VICOMTE A.  élaborent d’astucieux stratagèmes pour nourrir leur storrytelling.  Se choisir un nom aristocratique ne peut fonctionner que si la marque propose un univers qui s’inspire des codes de l’aristocratie. On ne peut pas créer une marque punk et l’appeler VICOMTE A. Cela tombe bien. Le fondateur de Vicomte A., Arthur de Soultrait (32ans), est un véritombe vicomte. Quand il a fondé son entreprise en 2005, il n’a pas hésité à jouer de son titre pour vendre ses polos bicolores (entre 60 et 125€), à peine moins chers que ceux de Lacoste). Aujourd’hui, forte de 400 points de ventes en France et à l’étranger, sa PME propose une gamme complète de vêtements. L’an passé, elle affichait un chiffre d’affaire de 17.5 millions d’euros.  La marque cultive un style très BCBG, dans un esprit proche de Ralph Lauren. Mais alors le brillant couturier américain natif du Bronx s’est créé un style aux antipodes de ses origines modestes, Arthur De Soultrait, lui, a joué la carte du Bottin mondain. Parmi ses amis figurent notamment Pippa Middleton, la belle-sœur du pince William, l’héritier de la couronne d’Angleterre.

 

Mademoiselle A.

Alexandre Wang, son premier pas dans le design

Réputé pour ses nombreuses collections de prêt-à-porter, Alexander Wang se donne désormais dans un tout autre domaine d’activité. Le styliste américain a récemment signé trois meubles pour la société de design Poltrona Fau.

Révélant un design contemporain et minimaliste, chacune de ses créations est habillée de noir, une couleur déjà récurrente au sein de ses lignes de mode. Composée de trois pièces, elle recèlera deux poufs en cuir ainsi qu’un mini bar, façonné à partir de deux étagères en laiton. Le créateur mettra plus de deux ans à concevoir cette gamme inédite.

alexander-wang-poltrona-frau-537x350

C’est suite à une collaboration avec le décorateur d’intérieur Ryan Korban, travaillant avec lui à l’aménagement de sa nouvelle boutique new-yorkaise, qu’Alexander Wang a eu l’envie de se lancer dans la création de pièces de design.

“Ces 10 dernières années, l’ameublement a suscité un intérêt croissant pour moi” , explique le créateur. “Quand j’ai commencé à travailler dans la mode, j’avais toujours en tête un certain environnement, mais comment l’actualiser, et la signification des références, ça c’est nouveau. Pour moi le design doit toujours venir de l’intégrité – et d’un intérêt sincère pour quelque chose que je voudrais pour moi, ou qui m’exciterait. Mais en même temps, j’aime me réapproprier les choses pour leur donner un peu d’ironie” , poursuit-il.

alexander-wang-design-e1422890121911

Les pièces de design Alexander Wang pour Poltrona Frau seront disponibles en février 2015, au sein de la première boutique new-yorkaise du créateur.